Avant le stage

Texte publié avec l’aimable autorisation du Ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation et le Guide des stages étudiants.

  

Faire appel à un stagiaire ?

Pour l’organisme d’accueil :
pour rester en lien avec les établissements dispensant une formation, laquelle sera nécessairement
amenée à évoluer compte tenu de l’évolution des métiers dans votre secteur, et parce que les étudiants stagiaires d’aujourd’hui sont vos collaborateurs de demain.
Pour l’étudiant :

le stage est l’occasion d’acquérir une expérience du monde du travail, il lui permet d’accompagner ses études et son orientation active, et de confronter ses connaissances théoriques au cadre professionnel. L’étudiant a besoin de vous pour se projeter dans un avenir professionnel.

Comment publier une offre de stage ?

L’offre de stage doit proposer une mission temporaire claire dont l’objectif final est défini. Si vous publiez
une offre de stage via internet, elle doit être distincte des offres d’emplois et vous devez en assurer un
référencement spécifique dans les outils de recherche. Vous pouvez utilement contacter les établissements
offrant des formations dans votre secteur d’activité pour leur proposer une offre de stage qu’ils diffuseront
auprès des étudiants.
Par ailleurs, la plupart des établissements d’enseignement supérieur de votre région proposent des plates-formes permettant de publier une offre de stage.
Si vous êtes un organisme de droit public, vous pouvez publier votre offre de stage sur la BIEP (Bourse
interministérielle de l’emploi public) qui a une rubrique spécifique pour les offres de stage.

Qu’est-ce qu’une convention de stage ?

La convention de stage : document de référence obligatoire

La convention de stage constitue le document de référence obligatoire pour pouvoir accueillir un stagiaire.
Sa portée juridique est donc importante car toute difficulté ou contentieux devra s’y rapporter.
La convention est signée par vous-même (ainsi que par le tuteur de stage désigné), le stagiaire (et s’il est
mineur son représentant légal), l’établissement dans lequel il suit sa formation (et l’enseignant référent). La
délégation de signature est possible mais elle ne dispense pas de faire apparaitre sur la convention l’identité
du représentant légal de votre structure et du tuteur de stage désigné.
Elle précise la période de stage à effectuer, les droits et obligations des parties concernées, la ou les missions
qui seront effectuées durant le stage, la marche à suivre en cas d’accident et divers autres points tel que la
gratification éventuelle.

Quelles sont les dates et durées possibles du stage ?

• Le stage se déroule obligatoirement dans le cadre de l’année d’enseignement (ou année de formation) qui est définie par l’établissement d’enseignement. (En principe, l’année universitaire commence le 1er septembre et s’achève le 30 septembre de l’année suivante.)
• Le stage peut être effectué en continu ou en discontinu.
Ce qui est déterminant est la définition de la notion de “présence” dans l’organisme d’accueil inscrite dans la convention de stage.
• Pour un étudiant inscrit en université ou tout autre établissement organisant ses formations par année
universitaire, le stage peut se dérouler durant l’année universitaire mais aussi, le cas échéant, durant les périodes de congés. S’il se déroule durant les vacances d’été, il est considéré comme rattaché à l’année universitaire qui vient de s’écouler. Pour les établissements définissant une période de formation autre, le stage peut se dérouler sur cette période et, le cas échéant, sur les congés.
• Dans de nombreux cas, le stage se déroule en continu et à temps complet. Mais il peut aussi se dérouler
sous d’autres formats : en discontinu et à temps complet, en continu ou en discontinu à temps partiel. Vous pouvez accueillir un stagiaire pour une durée totale d’au maximum 6 mois (soit 924 heures) au sein de votre organisme.

Quels sont vos engagements en tant qu’organisme d’accueil ?

– Proposer un stage s’inscrivant dans le projet pédagogique défini par l’établissement d’enseignement.
– Désigner un tuteur de stage chargé d’accompagner et d’aider le stagiaire tout au long de son stage.
– Accueillir l’étudiant dans les conditions prévues à la convention et lui donner les moyens de réussir sa mission.

Contact


  •